Kamasutra : À la découverte de la position de l’arc du triomphe

  • 0

Le Kamasutra est un recueil indien qui regorge de nombreuses positions sexuelles pratiquées par plusieurs personnes aujourd’hui. Au nombre de ces positions, il y a la position de l’arc du triomphe qui suscite énormément d’attention. Cependant, que faut-il retenir sur cette position ? 

Position de l’arc du triomphe : Comment la pratiquer ? 

La position de l’arc du triomphe est une position exceptionnelle du Kamasutra qui est à la fois coquine et romantique. Pour la pratiquer, vous devez vous asseoir sur une surface plane et tendre les jambes devant vous. Votre partenaire devra ensuite venir s’asseoir à son tour sur votre pénis en érection en vous faisant face. Une fois le contact et la pénétration réalisés, votre partenaire doit cambrer vers l’arrière jusqu’à ce que sa tête se dépose complètement sur vos jambes. À partir de ce moment, vous devez vous accrocher aux chevilles de votre partenaire pour obtenir de la stabilité. Enfin, vous pouvez désormais profiter pleinement de votre rapport sexuel en contemplant votre partenaire. Vous pouvez également fermer les yeux pour augmenter le plaisir, le choix vous revient.   

Position de l’arc du triomphe : avantages et inconvénients

Tout comme les autres positions du Kamasutra, la position de l’arc du triomphe dispose aussi bien des avantages que des inconvénients. En termes d’avantages, vous devez savoir que la position de l’arc du triomphe permet une pénétration qui est à la fois profonde, agréable et lente. Vous avez donc tout ce qu’il vous faut pour offrir de la tendresse et de la sensualité à votre partenaire. De plus, avec cette position, vous procédez à un étirement de la cuisse qui est très agréable et qui vous permet aussi de relâcher toute la partie supérieure de votre corps. Par ailleurs, cette position a des inconvénients que vous devez connaître avant de la pratiquer. Si votre partenaire n’est pas sexuellement actif, alors nous vous recommandons de ne pas pratiquer cette position avec lui, car il peut se sentir très vite frustré.